Une étude de De Tijd s’est amusée à décortiquer les postes de dépenses des moins de trente ans en Belgique, selon qu’ils sont Néerlandophones ou Francophones, partant du principe que cette classe d’âge avait moins de charges et de responsabilités financières.

Même si les différences ne sont pas flagrantes, on constate que les Wallons dépensent plus que leurs voisins pour les postes « obligatoires » (logement, voiture), alors que les Néerlandophones dépensent plus pour leurs loisirs… De nouveaux chiffres qui tendent à accréditer la thèse du pouvoir d’achat plus important en Flandre…

Répartition des dépenses:

  Néerlandophones Francophones
Logement 28,8% 32,1%
Voyages 11,5% 10,1%
Sorties 10,1% 9,6%
Voiture 9,3% 10,3%
Restaurant 9,3% 9,1%
Loisirs 9,2% 8,6%
Technologie 6,1% 6,1%
Sport 5,9% 4,7%
Culture 5,2% 5,1%
Média 4,7% 4,3%

Source: De Tijd/Enquête Insites Consulting

Publicités